Accueil - R2M Ecoutez R2M en ligne !!

CONSOMMATION

Pâtes, fromage, oeufs : attention, ces produits sont rappelés

Des pâtes alimentaires de la marque Panzani, des oeufs en coquille de marque EARL Les Poulettes et des fromages de brebis sont concernés par des rappels de produits.

Attention : plusieurs produits de consommation courante sont rappelés, selon les sites de la Répression des fraudes et du ministère de l'Agriculture. Ils ont notamment été mis en vente dans les magasins Carrefour et Auchan.

Torti, coudes, coquillettes et serpentini de marque Panzani

Des pâtes alimentaires de la marque Panzani ne doivent pas être consommées et rapportées au point de vente pour remboursement, en raison de risques d’odeur et de goût "terreux".

Il s'agit des torti Cuisson Rapide 500g x 2 + 1 Gratuit (code-barres 3038356802280, lot 0208864N), des coudes rayés en paquet de un kilo (code-barres 3038350023506, lots 0108860N et 0208860N), des coquillettes Cuisson Rapide 500g x 2 + 1 Gratuit (code-barres 3038356802273, lots 0108861N et 0208861N) et des serpentini 500 g x 3, offre éco, (code-barres 3038359001505, lot 0108852N).

Toutes ces pâtes ont une date de durabilité minimale fixée au 1er août 2021.

Pour toute question, vous pouvez appeler le service consommateur de la société Panzani : 0 970 809 115 (prix d’un appel local).

Oeufs en coquille de marque EARL Les Poulettes

Les oeufs en coquille de marque EARL Les Poulettes sont rappelés en raison de la présence avérée de salmonelle. Ils sont vendus par boîtes de 6 oeufs, de 12 oeufs ou plaques de 30 oeufs. Toutes les dates de consommation recommandée sont concernées jusqu'au 24 octobre 2018. Ces oeufs ont été commercialisés depuis le 1er septembre. Marque figurant sur les oeufs : 1 FR NAF 01.

Cette alerte sanitaire fait suite à une intoxication alimentaire collective ayant touché des enfants de l’école élémentaire de Tarascon-sur-Ariège.

Les autorités sanitaires recommandent aux personnes qui détiennent encore ces oeufs de ne pas les consommer et de consulter un médecin en cas de signes de gastro-entérite (diarrhée, vomissements, souvent accompagnés de fièvre…) survenant après la consommation de ces produits. Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. Le délai d’incubation peut aller de 6 à 72 heures.

D’une façon générale, il convient de rappeler que la cuisson à coeur des oeufs (oeufs durs, pâtisseries, etc…) permet de prévenir les conséquences d’une telle contamination, les bactéries étant détruites à la température de 65°C.

Sept fromages de brebis vendus chez Auchan

L’allergène "oeufs" n’est pas mentionné sur les étiquettes de plusieurs fromages de brebis : il est recommandé aux clients ayant fait l’acquisition de ces produits et présentant une allergie à l’oeuf, de ne pas le consommer et de le ramener à l’accueil de leur magasin où il leur sera remboursé. Un numéro spécial a été mis en place pour des questions complémentaires : le 03 59 30 59 30.

Auchan procède au rappel des produits suivants emballés dans leurs hypermarchés et conditionnés entre le jeudi 27 septembre 2018 et le jeudi 4 octobre inclus 2018 : la cosso brebis de la Core avec un EAN commençant par 2090453, le Pyrénée brebis fermier 5 mois avec un EAN commençant par 2090364, l'étorki pur brebis LFA avec un EAN commençant par 0205972, la tomme de brebis corse Delta avec un EAN commençant par 2092346, le fromage Le pourtalet Basco avec un EAN commençant par 0205649, le petit étorki avec un EAN commençant par 2096784 et le fromage Brebis U Pecurinu avec un EAN commençant par 2098140.


SAUVONS LA MAISON DE L'ARQUEBUSE À CHATEAU-THIERRY

Dominique LAMY a lancé cette pétition adressée à Eugène , Maire

Objet : Patrimoine

Maison de l’Arquebuse

Place du Jeu de Paume à Château-thierry

C’est avec stupeur que j’ai découvert dans la presse locale un article informant les habitants de Château-thierry de la volonté de la Municipalité de détruire un bâtiment lié au patrimoine architectural de la ville, l’hôtel de l’Arquebuse.

L’hôtel de l’Arquebuse abrita une compagnie qui reçue ses lettres-patentes de François 1er. C’est au 12e siècle, d’après l’A.E.Poquet, que remonte l’origine de ces compagnies militaires....dont il reste encore un vestige parmi nous en la place du Jeu de Paume à Château-thierry, l’hôtel de l’Arquebuse.

La défense du royaume, des intérêts publics, voilà ce qui engagea après le 12e siècle, le gouvernement à créer partout ces corps d’élite exercés au maniement des armes et destinés à marcher au combat.

.http://www.r2mlaradio.fr/...

Pour lire la suite et signer en c'est ICI https://www.change.org/p/sauvons-la-maison-de-l-arquebuse-%C3%A0-chateau-thierry?recruiter="67038607&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=psf_combo_share_initial.pacific_abi_gmail_send.variation.pacific_email_copy_en_us_3.control.pacific_email_copy_en_gb_3.control.pacific_abi_select_all_contacts.control.lightning_share_by_medium.share_by_medium.lightning_2primary_share_options.variant

Succès pour le 3ème Séjour des Réconciliations en Champagne

Le troisième Séjour des Réconciliations, organisé par la Mission « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne-Patrimoine Mondial », s’est terminé dimanche 24 juin. Une belle participation lors de cette troisième édition a marqué le Séjour 2018. La Mission « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne-Patrimoine Mondial » est désormais tournée sur l’organisation de la quatrième édition, dont la Marche se tiendra à Reims dimanche 7 juillet 2019.

C’est sur des sourires et des visages rayonnants que s’est terminé le troisième Séjour des Réconciliations 2018 à Château-Thierry dimanche 24 juin.

De beaux moments de partage lors du dîner caritatif et de la conférence à Epernay, beaucoup de convivialité lors des pique-niques, des instants de découvertes au détour des chemins empruntés sur les parcours de randonnée de la Vallée de la Marne et des yeux qui brillent à la lumière des lanternes… les temps forts 2018 sont autant de succès dans le bilan que la Mission « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne-Patrimoine Mondial » a effectué à l’issue du troisième Séjour des Réconciliations.

Côté chiffres :

- 700 convives étaient réunis lors du diner caritatif au Millésium d’Epernay,

- 10 Prix Pierre Cheval de l’embellissement ont été remis lors de ce diner,

- 15 000 € de dons ont été remis à la Fondation Abbé Pierre

- près de 150 personnes sont venues écouter Jean-Louis Etienne au Théâtre d’Epernay,

- 700 lanternes ont été lâchées à partir de tous les sites champenois samedi 23 juin,

- environ 4500 personnes ont participé aux animations, entre pique-niques et lâchers de lanternes,

- 850 marcheurs sont venus fouler les chemins de randonnée des trois parcours autour de Château-Thierry dimanche 24.

Du côté de la Baie du Mont Saint Michel, deux communes se sont mobilisées, pour le plus grand plaisir d’un public ravi, des élus enchantés, et de touristes surpris et émerveillés.

Dimanche 24 juin, en présence du président de la Mission, Pierre-Emmanuel Taittinger, Sébastien Eugène, maire de Château-Thierry, a passé le flambeau de la ville organisatrice de la Marche à Catherine Coutant, adjointe au maire de Reims, qui orchestrera avec la Mission ce grand rendez-vous, dimanche 7 juillet 2019.

Cette forte participation 2018 vient démontrer combien le Séjour des Réconciliations est entré dans le cœur des Champenois et au-delà !

www.sejourdesreconciliations.fr


GEA a reçu une offre ferme de la part du groupe Altifort pour l’acquisition de son site de production de Château-Thierry

Le Groupe industriel a présenté une offre ferme.

La transaction n’entraînera pas de changement dans le portefeuille de GEA.

Les activités commerciale et logistique de GEA dédiées aux équipements et services de séparation, de traite et de transformation de produits laitiers, également situées à Château-Thierry, ne seront pas affectées par cette transaction.

Concernant l’activité reprise, le groupe Altifort ne prévoit aucune suppression de poste en production.

Düsseldorf (Allemagne)/Château-Thierry (France), le 13 juin 2018 - Dans le cadre de son " Programme d’amélioration de son implantation industrielle", GEA projette de céder la société Westfalia Separator Production France SAS (WSPF SAS), c’est-à-dire son site de production de séparateurs standards de Château-Thierry (Région Hauts-de-France), y compris les actifs immobiliers afférents. Les bureaux administratifs des autres activités de GEA implantés à Château-Thierry ne sont pas concernés. Introduit par Nord France Invest, agence de promotion économique de la région Hauts-de-France, le groupe industriel français Altifort a soumis une offre ferme de reprise. Sur cette base, GEA et le groupe Altifort vont maintenant entamer des négociations exclusives. L'opération proposée permettrait de préserver l’intégralité des emplois concernés. La procédure d’information / consultation des instances représentatives du personnel va être immédiatement organisée. Afin d’assurer une transition fluide pour l’ensemble des parties, une période de transition de deux ans maximum pourrait être décidée par les deux groupes, au cours de laquelle GEA s’engagerait à se fournir auprès du site pour les produits en lien avec son activité. La date de concrétisation de la transaction, soumise à consultation des instances représentatives de WSPF à Château-Thierry, est envisagée pour le troisième trimestre 2018. Les parties ont convenu de ne communiquer aucun détail financier de la transaction.

" Cette offre du groupe Altifort, qui fait suite à l’évaluation de plusieurs scénarios potentiels dans le cadre de notre programme d’implantations industrielles au niveau mondial, est une étape importante dans la simplification du réseau de production de GEA. Nous sommes ravis de pouvoir offrir un avenir industriel au site de production de Château-Thierry, et à tous les collaborateurs, une perspective de développement de leurs compétences. Altifort a toute notre confiance. Nous sommes convaincus qu’Altifort saura poursuivre le développement du site avec succès ", a déclaré Steffen Bersch, membre du Directoire de GEA et en charge de la division « Équipements ». " Si nous vendons ce site de production, cette opération sera neutre pour nos clients car notre portefeuille produits, précédemment fabriqués à Château-Thierry, restera complètement inchangé ".

" Nous serions ravis d’intégrer cette unité de production au groupe Altifort et d’accueillir les collaborateurs du site de GEA dont le haut niveau de compétences et de qualifications fait aujourd’hui défaut dans le groupe. Nous avons un business plan détaillé pérenne avec des perspectives commerciales solides grâce à un carnet de commandes important et un véritable programme de développement des activités, pour lequel les savoir-faire des employés du site sont des atouts essentiels et précieux", a ajouté Bart Gruyaert, Directeur Général d'Altifort.

Actuellement, le site de GEA à Château-Thierry regroupe plusieurs entités qui emploient au total près de 200 personnes. L’entité concernée par la transaction est un site de production qui emploie plus de 100 personnes. Les autres entités qui rassemblent les activités commerciales et logistiques ne seront pas affectées par la transaction. La transaction avec le groupe Altifort ne prévoit aucune suppression de poste en production et sera menée conformément à la procédure d’information-consultation du comité d’entreprise français localement et du comité d’entreprise européen de GEA.


 

C'est avec beaucoup de tristesse que nous venons d'apprendre le décès de Mme Claude BESSE, on se souviendra de CLAUDE comme une femme engagée, en tant que conseillère municipale à la ville de Château-thierry, elle avait également présidée l'association des peintres de la ville, sans oublier sa dernière présidence au sein de La Guinguette de La Fontaine. Elle avait pris sa retraite loin des terres Castelle pour lutter contre la maladie, mais son coeur restait attaché à notre ville. Une pensée pour sa famille avec qui nous partageons sa tristesse!


 

Sensibilisation à la lutte contre la cybercriminalité

La lutte contre la cybercriminalité constitue une priorité du gouvernement afin de préserver les citoyens, les entreprises, les collectivités ou encore les associations de ces menaces numériques, parfois méconnues. Dans ce contexte, Denis Conus, préfet de la Marne, tient à informer le public de la mise en place d’une plateforme d’assistance aux victimes de cybermalveillance animée par le groupement d’intérêt public ACYMA : www.cybermalveillance,gouv.fr

Cette plateforme propose : une documentation de prévention pour mieux comprendre les enjeux de la cybercriminalité et le rôle de chacun dans la lutte contre cette menace : alerter lorsque c’est nécessaire, acquérir certains réflexes de sécurité, trouver des solutions simples et fiables pour se protéger

un guichet unique qui met en relation les victimes, particuliers ou entités, victimes de cybermalveillance, avec des prestataires de proximité compétents, proposant des solutions adaptées à leurs besoins grâce à la réalisation d’un diagnostic de la situation en amont

Un kit de sensibilisation viendra renforcer, avant l’été, ce dispositif accessible en ligne, par la mise à disposition gratuite d’outils pédagogiques variés à destination du public.

Pour celles et ceux qui souhaitent bénéficier de ce kit dès son lancement, les inscriptions sont déjà ouvertes à l’adresse suivante : https://wwwcybermalveillance.gouv,fr/inscription-sensibilisation/


La ville de Soissons met en place un projet « centre-ville connecté » !

Comment redynamiser un centre-ville commerçant et permettre aux automobilistes d’y accéder plus facilement ? Le nouveau dispositif de stationnement connecté ParkingMap permet aux habitants de Soissons de repérer en temps réel les places de stationnement disponibles dans le centre-ville. Il suffit pour cela de télécharger l’application gratuite ParkingMap, disponible sur iOS et Android, pour repérer la place libre la plus proche. Moins de stress pour les utilisateurs, moins de pollution pour la planète, et plus de monde dans les commerces … Tout le monde est gagnant !

Un dispositif novateur sur Soissons

Afin de faciliter la vie des automobilistes et la rotation du stationnement au centre-ville, ParkingMap a installé des capteurs vidéo par analyse d’images afin de pouvoir cartographier les places disponibles. 17 places de stationnement sont ainsi connectées rue Georges Muzart, rue bien connue pour ces expérimentations préfigurant le « coeur de ville de demain ». Les capteurs transmettent uniquement des donnés anonymes, respectant ainsi la vie privée des utilisateurs.

Grâce à l’application mobile qui est totalement gratuite, les automobilistes peuvent donc repérer en un clic les places disponibles. En plus de cela, des outils web ont été mis en place afin d’assurer le contrôle et l’analyse des zones de stationnement : PM View, qui visualise en temps réel l’occupation des places et veille au respect des réglementations, et PM report, qui est un outil web d’analyse de statistiques afin de comprendre la véritable utilisation du stationnement.

Les objectifs de la ville :

En plus d’être une solution pour les automobilistes, ParkingMap est également mis en place pour redynamiser le centre-ville de Soissons. Le dispositif installé a pour objectifs de :

- Faciliter l’accès aux commerces du centre-ville

- Maximiser la rotation des véhicules

- Fluidifier la circulation due à la recherche de places

- Optimiser la détection des véhicules en infraction

Des bénéfices pour les automobilistes & commerçants :

A trop chercher une place, nombre d’automobilistes & touristes renoncent parfois à se rendre au centre-ville de Soissons, et aux nombreux commerçants qui s’y trouvent.

Avec ParkingMap, et ses 17 places de stationnement connecté, il devient beaucoup plus facile de repérer en amont quelles sont les places disponibles sans avoir le besoin de faire des allers retours incessants autour de la rue Georges Muzart.

Avec leur smartphone, les automobilistes peuvent dorénavant voir en temps réel les places de stationnement disponibles, signalées sur l’application par des points verts. Les places occupées quant-à-elles correspondent aux points rouges. Résultats, un gain de temps pour l’automobiliste, moins de stress, moins de pollution et une circulation plus fluide autour du centre-ville.

Pour les commerçants, ces places de stationnement connectés, qui sont surveillées, leur permettent de faciliter l’accès de leurs potentiels clients, qui peuvent parfois se sentir découragés par ces véhicules tampons qui restent toute la journée sur une place.


Epiphanie 2018 - Les initiatives des boulangers de l'AISNE

A CHATEAU-THIERRYEpiphanie 2018, 3ème édition de la GALETTE SOLIDAIRE en partenariat avec le Secours populaire français.
Version moderne de la tradition de la part du pauvre, elle réunit plus de 80 artisans boulangers français autour d’une série de 5 fèves exclusives représentant les actions du Secours populaire. Ils reverseront une partie de leur recette au Secours populaire afin d'aider les plus démunis.

UN ARTISAN BOULANGER CASTELTHÉODORICIEN MOBILISÉ
Jusqu’à la fin du mois de janvier, La Maison Moreau à CHATEAU THIERRY célèbre l’Epiphanie autour d’une Galette Solidaire. Cette boulangerie, la seule du département de l’Aisne, participe à cette opération de solidarité pour la 1ère fois. Elle s’engage à reverser 1 euro par galette des rois vendue au Secours Populaire français pour venir en aide aux plus démunis.

"La solidarité est dans l’âme de notre établissement. L’état d’esprit de cette opération me plaît et nos clients ont conscience de faire un beau geste" explique Antoine MOREAU aux commandes de La Maison Moreau depuis 2009.

LA MAISON MOREAU 47 RUE CARNOT 02400 CHATEAU THIERRY Tel : 03 23 83 02 29

A SOISSONSLES MONUMENTS HISTORIQUES DE SOISSONS DANS LES GALETTES DES ROIS
DES FÈVES CÉLÉBRENT LE PATRIMOINE SOISSONNAIS

Jusqu’à la fin du mois de janvier, une série de 6 fèves à collectionner représentant les MONUMENTS HISTORIQUES de SOISSONS se dissimuleront dans les galettes des rois de La Boulangerie Lenoir. Du Musée Saint-Léger à Saint-Jean des Vignes, cette collection fait découvrir ou re-découvrir le patrimoine classé de la ville. A l’origine de cette initiative originale, Monsieur LENOIR aux commandes de la boulangerie explique : "Je suis fier de ma ville et enthousiaste à l’idée de donner un coup de projecteur sur les lieux et monuments classés qui font sa réputation".LA BOULANGERIE LENOIR 8 RUE DE LA BUERIE 02200 SOISSONS 03 23 53 04 04

A VERVINS

1 AN DE PAIN CACHE DANS LES GALETTES DES ROIS
A l’occasion de l’Epiphanie, Monsieur MAHOUDEAUX a caché dans ses galettes 10 chances de gagner 1 an de baguettes ! Pour remporter 365 jours de pain quotidien (à raison d’une baguette par jour), il faudra collectionner les 10 fèves composant le nom de MAHOUDEAUX et reconstituer le puzzle. « Pour moi, avoir la fève a toujours été synonyme de chance. J’ai eu envie d’offrir un cadeau exceptionnel à mes clients qui chaque jour poussent la porte de la maison … un peu à la manière de Charlie et la Chocolaterie ! Ce jeu est ouvert pour les clients de Vervins mais aussi à La Capelle, Hirson, Saint-Michel et Montcornet."»

LA BOULANGERIE MAHOUDEAUX 2 rue general Leclerc 02140 VERVINS 06 74 67 86 42


SCRELEC BATRIBOX LANCE LA 3ème EDITION DE « PILES SOLIDAIRES » DANS LES ECOLES ET COLLEGES DE FRANCE

Enseignants et familles, participez à l’opération de sensibilisation au recyclage des piles et batteries usagées, jusqu’au 15 avril 2018.

 

Initiée en 2016 par l’éco-organisme Screlec-Batribox et l’ONG Electriciens sans frontières, l’opération écocitoyenne « Piles solidaires » avait réuni en 2017 plus de 800 établissements scolaires issus de 88 départements. 1.5 millions de piles et de batteries usagées avaient été collectées pour soutenir 4 projets de développement durable en Afrique. 130 000 élèves ont ainsi été sensibilisés au geste de tri et à la gestion durable des ressources naturelles

Dans le cadre de cette 3ème édition qui a démarré le 4 décembre dernier, les élèves des écoles et collèges de France sont invités à rapporter leurs piles et batteries usagées en classe pour soutenir un projet d’hydro-électrification de 3 écoles et d’un centre de soins conduit par l’ONG Electriciens sans frontières au Népal, dans la région de Solukumbu, et plus précisément dans le village de Tapting.

L’objectif est de remplir 3 cartons par établissement pour atteindre une collecte de 40 tonnes au total !
La double mission de Piles solidaires

• Apprendre les enjeux du recyclage et les gestes de tri aux élèves

• Soutenir un projet de développement durable

 

Cette démarche éducative permet de sensibiliser les plus jeunes aux bonnes pratiques

écoresponsables. En effet, la gestion des déchets fait partie des enjeux éducatifs essentiels du

XXIème siècle en faveur d’un développement durable. En collectant leurs piles, les élèves

découvrent ainsi l’importance du traitement de ces déchets.

Recycler ses piles c’est :

• éviter de gaspiller des ressources naturelles rares ou présentes en quantités limitées dans la nature comme le fer, le zinc ou le nickel dont l’extraction est particulièrement polluante.

• limiter tout risque de pollution des sols et réduire l’impact environnemental sur la faune et la flore.

• produire, après recyclage, des alliages et des métaux à valeur ajoutée (Acier, Zinc, Plomb, Cobalt ou Cadmium, etc…) qui seront utilisés dans de nombreuses industries.

• éviter d’introduire des traces de métaux lourds dans les ordures ménagères encore contenus dans certains types de piles et batteries.

https://pilessolidaires.org/tapting-nepal/


Véloroute 52

Une enquête préalable à la déclaration d'utilité publique portant sur le projet d'aménagement de la Véloroute 52 entre Crouttes-sur-Marne et Trélou-sur-Marne se déroulera du lundi 30 octobre 2017au jeudi 30 novembre 2017 inclus, soit 32 jours consécutifs.

Le public pourra prendre connaissance du dossier dans la mairie aux jours et horaires habituels d'ouverture.

M. Christian DEVOS, commissaire enquêteur siègera pour finir en mairie de:

- Château-Thierry le 30 nov de 16h à 18h

afin d'y recevoir les observations du public.