Accueil - R2M Ecoutez R2M en ligne !!

08/02/2020 au 21/06/2020MOI(S)

MOI(S)

 MUSVERRE vous propose MOI(S)

8.02.20 - 21.06.20

« Celui qui regarde à l’extérieur de soi ne fait que rêver ; celui qui regarde en soi se réveille. » Carl Gustav Jung 

L’homme dans sa singularité se retrouve quotidiennement confronté à des interactions qui le modèlent et infléchissent sa trajectoire : l’exposition Moi(s) explore ainsi les différentes facettes de ces rapports complexes à soi et au monde.

Des émotions brutes et quasi-mystiques de l’enfance aux difficultés des relations sociales, c’est tout un parcours d’humanité que le visiteur est invité à emprunter. Les dualités profondes, constitutives de l’identité, se superposent aux masques sociaux, et aux rapports de force imposés par la vie en collectivité. La mise à nu s’impose, aussi douloureuse que nécessaire ; au cœur de l’intimité, les introspections livrent les fragilités de chacun, entre refoulement et acceptation. L’homme modifie son environnement, et chacun de ses gestes, de la caresse à la menace, acquiert une signification profonde. Les dangers de cette ingérence nous questionnent sur les possibilités d’un changement ; le passé reçu en héritage deviendra-t-il le fardeau ou la force des générations à venir ?

La fugacité de l’existence n’en met que plus en valeur la foudroyante beauté de la création comme acte ultime de vie. 

MUSVERRE 76, rue du Général-de-Gaulle 59216 Sars-Poteries +33 (0)3 59 73 16 16

http://musverre.lenord.fr 


 

04/04/2020 au 08/08/2020ANIMALE(S) / 2e édition

ANIMALE(S) / 2e édition

ANIMALE(S) au SILO U1

ATTENTION En raison du Coronavirus, l'ouverture de l'exposition ANIMALE(S) ainsi que les ateliers de pratique artistique sont reportés à une date ultérieure. Nous vous remercions pour votre compréhension et vous tenons informés des nouvelles datesdans les meilleurs délais.

Après un premier volet autour du champ lexical de la chasse, cette année, les visiteurs pourront découvrir des représentations contemporaines de la faune et la flore aquatique. Cette seconde édition de ANIMALE(S) sera l'occasion d'apprécier la production plastique d'artistes émergents dont la problématique commune tourne autour des questions de la mer et des océans. Nous pourrons ainsi nous interroger de nouveau sur la place de l'homme en général et de l'artiste en particulier face à l'animal. L'occasion également de prendre conscience des questions d'actualités qui touchent notamment le territoire des eaux, comme le réchauffement climatique et la disparition des espèces sous-marines ...

Du 4 avril au 8 août 2020

Avec Julie FAURE-BRAC, Sacha GOLEMANAS, Candice MINUIT, Marion RICHOMME et le trio d’artiste Simon AUGADE, Nicolas DESVERRONNIERES et Sylvain LE CORRE.

Entrée libre, mercredi, vendredi et samedi de 14h à 18h

LE SILO U1 53, rue Paul Doucet 02400 Château-Thierry


Site web : www.le-silo.net


 

22/11/2019 au 04/09/2020Exposition Mes Tiss'âges

Exposition Mes Tiss'âges

Oeuvre collective Patchwork

La Municipalité de Château-Thierry, par le biais du SILO U1, a invité la population de la ville centre et de son territoire à relever un défi de taille : recouvrir des murs en créant une oeuvre textile monumentale participative au sein de l’Espace d’Activités U1. L’ objectif étant d’établir ou rétablir le lien social et créatif entre les habitants, les visiteurs et les professionnels du monde de l’art.

À partir de l’exposition sur le concept de la couleur polychrome, et plus précisément en s’inspirant du travail artistique de la plasticienne, Ulla von Brandenburg (artiste de renom dans l’art contemporain) présente lors de l’exposition.

Le SILO U1 a développé des ateliers de pratiques artistiques « à la manière d’Ulla Von Brandenburg »: «Fabrication du Patchwork (Ateliers couture) & Témoignage, l’histoire du tissu donné (Ateliers écriture).»

Le tissu, matière de prédilection de l’artiste plasticienne. À travers ce médium, ce recueil de textile, matériel vivant, chaque participant, seul ou en groupe ont pu apporter une contribution au projet original en cousant ou simplement en apportant un morceau de tissus. Cette installation contemporaine monumentale a grandi au fur et à mesure des participations. Les tissus apportés évoquent l’histoire des participants (un voyage, une passion, un souvenir, une matière, une couleur spécifique ...)

Petits et grands, novices ou confirmés, génie de la plume ou as de la couture ont étaient au rendez-vous !

(Établissements scolaires de la Ville et de la communauté d’Agglomération, Centres sociaux et Centres spécialisés, Accueils de loisirs et Accueil Informel, Ateliers d’Arts ...)

La finalité de l’assemblage a été réalisée avec soins par Evelyne Plateau, couturière de la Ville accompagnée de ses élèves, Françoise, Béatrice, Sandrine, Rachel, Kathy, Stéphanie, Joëlle, Florence et Carmen (Cours de Couture - Ateliers d’Arts Albert Laplanche).

L’exposition est visible du lundi au vendredi - entrée libre, jusqu’au 4 septembre 2020.

Espace d’Activités U1 02400 Château-Thierry


 

18/02/2020 au 03/01/2021Contraires

Contraires

Cité des sciences et de l'industrie : nouvelle exposition "Contraires" pour les 2 - 7 ans

la Cité des sciences et de l'industrie propose une nouvelle exposition imaginée pour son jeune public : Contraires. Insolite et farfelu, tout l'espace suscite la curiosité des enfants par l'expérimentation de couples de contraires. L'exposition stimule également les sens des tout-petits par une déambulation aussi réaliste qu'onirique.

 

Dans un village insolite et poétique, les enfants expérimentent les couples de contraires. Ici l'école est étrange : les tables sont molles, les règles tordues et le globe terrestre carré. Plus loin, on bascule dans un parc à l'envers. On marche sur le ciel et sous la mare, avant de s'allonger sur la cime des arbres…Et ce n'est que le début de grandes expériences rendues possible par cette toute nouvelle exposition dédiée aux petits curieux !

Contrairespropose un espace d'exploration en lien avec la découverte et le développement du langage. Le défi consiste à proposer un univers original qui donne à expérimenter l'envers et l'endroit, l'ordre et le désordre, le droit et le tordu, ou le petit comme le grand… Des contrastes radicaux mais aussi des nuances. Une déambulation dans un monde farfelu où le mobilier et les objets abritent une multitude d'éléments inattendus à découvrir.

Exposition "Contraires" 2 - 7 ans

18 février 2020 - 3 janvier 2021 à la Cité des sciences et de l'industrie 30, avenue Corentin-Cariou 75019 Paris


 

04/07/2020 au 28/02/2021Les gendarmes crèvent l'écran

Les gendarmes crèvent l'écran

Le Musée de la gendarmerie nationale à Melun vous propose l'exposition « Les gendarmes crèvent l'écran. De Cruchot à Marleau ».

du 4 juillet 2020 au 28 février 2021

Pour sa cinquième exposition temporaire qui marquera également les 5 ans d'ouverture, le Musée de la gendarmerie nationale, a décidé de laisser place aux artistes et plus particulièrement aux acteurs ayant enfiler l'uniforme (ou presque) à l'écran. Du figurant au héros il n'y a qu'un pas à franchir ! Celui de cette exposition à découvrir dès cet été.

Les gendarmes à l'écran, un subtil équilibre entre fiction et réalité

Qu'il s'agisse de cinéma ou de télévision, les rôles de gendarmes ont évolué depuis la silhouette d'arrière-plan jusqu'au héros en tête d'affiche. L'exposition propose de découvrir comment le personnage du gendarme a pris des galons au fil du temps, comment la fiction révèle ses parts d'ombre et de lumière mais aussi comment elle aborde les différentes missions de la gendarmerie ou encore sa féminisation. Quels sont les distinguos entre la fiction et la réalité, tout en ayant à l'esprit le « mentir-vrai » de la première. Grace à des extraits vidéo, des photogrammes ou encore des accessoires, l'exposition mettra en lumière les interactions entre l'institution « Gendarmerie nationale » et sa représentation sur les écrans. Adulé ou critiqué, le gendarme star ne laisse pas indifférent. Une chose est sûre, depuis les prémices de la fiction audiovisuelle à la Belle époque, en passant par Cruchot dans les années 1970 et jusqu'à Marleau, aujourd'hui « Les gendarmes crèvent l'écran ».

 

Des références cultes à ne pas manquer

« Un petit thé mon adjudant-chef ? », « youyou c'est la Maréchaussée », la tactique du gendarmes sont, parmi beaucoup d'autres, des références cultes qui résonnent dans l'esprit du grand public. Qui ne connaît pas Cruchot et la saga du gendarme de Saint-Tropez, Une femme d'honneur, la capitaine Marleau ? Ces figures populaires sont la trame de cette exposition, tout comme des pièces exceptionnelles et inédites : la porte du cockpit de l'AirBus A300 pris en otage à Marignane, la carabine de l'affaire Dominici, les photos des coulisses de Peur sur la ville avec Jean-Paul Belmondo, etc.

La collection du Musée de la gendarmerie nationale vient quant à elle en soutien des films choisis pour faire le parallèle entre la représentation dans la fiction et la «réalité » des objets.

infos pratiques

Tarif unique exposition temporaire : 3 € (gratuit moins de 6 ans)

Livret-jeux gratuit à l’accueil

Ouvert du lundi au dimanche, sauf le mardi, de 10h à 18h

Renseignements sur www.lesgendarmescreventlecran.com ou au 01.64.14.54.64


 

05/09/2020 au 18/10/2020CIRCULATIONS

CIRCULATIONS

CATHERINE VIOLLET / CIRCULATIONS

GALERIE MUNICIPALE JEAN-COLLET, VITRY-SUR-SEINE

Du 5 septembre au 18 octobre 2020, la Galerie municipale Jean-Collet à Vitry-sur-Seine présente une exposition personnelle de Catherine Viollet, artiste invitée à investir à son tour cet espace qu’elle a dirigé pendant 22 ans.

Qu’en est-il pour une artiste de cet aller-retour entre son œuvre, ce lieu et la mémoire vive des rencontres avec les créateurs invités au fil du temps ? Catherine Viollet ne peut dissocier son parcours de cette action dans le temps long qui fait œuvre quelque part. C’est pourquoi son exposition est un fil tiré entre ses œuvres de différentes périodes et quelques invitations en résonance : Iroise Doublet, Bernard Quesniaux, Alexandra Sa, Marine Wallon et Myung-Ok Han. Circulations revient sur l’idée de geste et de mouvement qui irrigue son travail, tout particulièrement dans son rapport à la matérialité du support sans cesse questionné.


Exposition ouverte au public

Du mardi au dimanche de 13h30 à 18h

Le mercredi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h

Entrée libre

Galerie municipale Jean-Collet 59, avenue Guy-Môquet 94400 Vitry-sur-Seine Tél. : 01 43 91 15 33


 

10/09/2020 au 13/12/2020VARIATIONS ÉPICÈNES

VARIATIONS ÉPICÈNES

MABA, NOGENT-SUR-MARNE

DU 10 SEPTEMBRE AU 13 DÉCEMBRE 2020

Chaque automne, la MABA invite la scène graphique contemporaine à investir ses espaces autour des enjeux et problématiques de la discipline. Cette année, l’exposition Variations épicènes, présentée du 10 septembre au 13 décembre, sous le commissariat de Vanina Pinter, met à l’honneur le travail de sept graphistes autrices : Margaret Gray, Catherine Guiral, Anette Lenz, Fanette Mellier, Marie Proyart, Susanna Shannon et Sylvia Tournerie.

L’exposition déploie des projets de graphistes autrices. Chaque projet, comme une pièce à part entière, témoigne de : comment une graphiste a composé, peaufiné, osé : comment des graphistes, à corps perdus, à têtes pensantes, ont élaboré un acte culturel. Certains projets n’ont pas été acceptés par les commanditaires, d’autres paraîtront secondaires. Peut-être. Pour d’autres encore, on ne soupçonne pas les heures ou les sommes de recherches en amont. Il s’agit de révéler les récits – les obsessions, les détails, les déroutes, les desseins – rarement perceptibles dans l’objet finalisé. Il s’agit d’entrer dans des face-à-face avec des travaux de compositions graphiques, avec l’intensité d’écritures poétiques ou politiques. Une exposition est un cube immersif où il importera, ici, de se concentrer sur la pratique de graphistes autrices, à l’œuvre.

Variations épicènes : en matière d’expositions du design graphique, le répertoire est un registre du même, des mêmes. Des « designers de génie », des « visionnaires » (genre masculin, nombre, défini, perspective mono-centrée) ont transformé la société française. C’est écrit. Variations épicènes porte en creux une trame double, une ambiguïté paradoxale. Cassandre, passionnément graphiste, « grand fondateur du graphisme en France, celui qui avait osé concevoir cet art comme un acte culturel à part entière » [1] et Cassandre, le récit en cinq temps de l’écrivaine allemande Christa Wolf (publié en 1983). Soit, un parcours (Cassandre a choisi – fortuitement ? – un nom de scène épicène) et une oeuvre cherchant de « nouvelles grilles de vision » [2].

L’enjeu de l'exposition réside dans ce rapprochement entre l’incapacité de l’histoire du design graphique à entendre certaines voix et une méthode de travail consistant à écrire l’histoire du graphisme à l’ombre d’écrits féministes, polyphoniques.

MABA 16, rue Charles VII 94130 Nogent-sur-Marne Tél. : 01 48 71 90 07

https://www.fondationdesartistes.fr/


 

19/09/2020 au 03/01/2021FLUX

FLUX

LES PHOTAUMNALES / BEAUVAIS

FLUX

19 septembre 2020 – 3 janvier 2021

Dans cette période inédite, le festival des Photaumnales ainsi que ses partenaires ont décidé de maintenir la 17ème édition qui se déroulera du 19 septembre 2020 au 3 janvier 2021 sur de nombreux lieux culturels qui accueillent les expositions en région Hauts-de-France.

La programmation de cette édition des Photaumnales présente pour la première fois les photographies de la commande publique, et décline en plusieurs expositions le thème du Flux.

La diversité des sujets et la variété des approches artistiques sont autant de propositions pour comprendre notre monde contemporain submergé par la multiplicité des flux.

Les flux sont partout, ils accélèrent le temps par leur vitesse et transforment notre perception du réel. Ils sont aussi l’un des vecteurs de la mondialisation.

http://photaumnales.fr 

 

Avec les travaux de Jean-Michel ANDRÉ, Lionel BAYOL-THEMINES, Aglaé BORY, Bruno BOUDJELAL, Jean-Christian BOURCART, Chiara CATERINA, Guillaume CHAMAHIAN et Julien LOMBARDI, Emanuela COLOMBO, Margaret DEARING, Natan DVIR, Mathieu FARCY et Perrine Le QUERREC, Nicolas FLOC’H, Thierry GIRARD, Samuel GRATACAP, Éric GUGLIELMI, Ilanit ILLOUZ, Yannick LABROUSSE, Marine LANIER, Gil LEFAUCONNIER, Florent MENG, Florence PARADEIS, Sarah RITTER, Michel SÉMÉNIAKO, Hortense SOICHET, Rafaël TRAPET, Tomas VAN HOUTRYVE, Andrej VASILENKO et Beatrix VON CONTA